VRAI/FAUX – Testez vos connaissances sur les taches de rousseur

Les taches de rousseur (dont vous êtes peut-être parée.e) n’ont aucun secret pour vous ? Et si vous testiez vos connaissances sur ces si belles singularités épidermiques ? C’est parti pour un quiz en 10 affirmations !

1. Il faut être roux pour avoir des taches de rousseur

FAUX. Même si beaucoup de roux ont des taches de rousseur, les blonds et les bruns peuvent aussi être concernés.

En revanche, les taches de rousseur sont héréditaires et liées à votre phototype. Les scientifiques ont en effet prouvé qu’elles étaient davantage présentes chez les personnes porteuses d’une même mutation du gène MC1R, variante récessive à l’origine de la rousseur.

Si vous ou l’un de vos parents avez le teint pâle, vous avez donc plus de chances d’avoir des taches de rousseur, même si vos cheveux sont de couleur foncée.

2. On peut naître avec des taches de rousseur

FAUX. Vous ne verrez jamais un bébé naître avec des taches de rousseur sur le visage ou le corps. Pourquoi ? Tout simplement parce que celles-ci apparaissent toujours après à une exposition au soleil. Vous l’avez compris, les taches de rousseur sont donc dues à deux facteurs : la génétique et l’exposition aux UV.

3. Il existe plusieurs couleurs de taches de rousseur

VRAI. Elles oscillent entre le brun et l’ocre selon les individus et ne sont pas toujours de la même taille.

Les taches de rousseur sont en fait de petits îlots de mélanine qui se concentrent à la surface de l’épiderme. Or la mélanine se subdivisent en deux catégories : la phéolomélanine (pigment jaune-orangé) et l’eumélanine (pigment brun).

On peut donc imaginer que la proportion entre ces deux pigments détermine la couleur des taches de rousseur.

Ainsi, celles de roux seraient de couleur orangée puisqu’ils produisent essentiellement (voire exclusivement) de la phéomélanine.

4. Il est possible d’effacer ses taches de rousseur

FAUX. Il existe pourtant de multiples techniques pour tenter de camoufler, ou même faire disparaître les taches de rousseur. Des recettes de grand-mère aux crèmes ou la microdermabrasion, les méthodes soit-disant miracles sont nombreuses !

Alors disons-le une bonne fois pour toutes : cessez de malmener votre épiderme et apprenez à l’aimer tel qu’il est !

5. Les taches de rousseur sont une maladie de la peau

FAUX. Pourtant les taches de rousseur ont longtemps été rangées dans la catégorie des imperfections physiques.

Rappelons ainsi la campagne du site de rencontre Match en 2016, où l’on voyait le visage d’une jeune femme constellé de taches de rousseur. Le slogan ? « Si vous n’aimez pas vos imperfections, quelqu’un les aimera pour vous. ».

Les campagnes récentes de Body Positive mélangent quant à elles allègrement albinisme, vitiligo, psoriasis… et taches de rousseur. Si le vœu de tolérance est indéniable, le procédé pose question.

L’apparition des taches de rousseur n’est pas liée à une maladie, mais à une réaction tout à fait naturelle de la peau face au soleil.

6. Les taches de rousseur sont cancérigènes

FAUX ! Il faut différencier taches de rousseur et grains de beauté qui peuvent pour certains se transformer en mélanomes.

En revanche, si vous avez des taches de rousseur, cela signifie que vous avez un épiderme tout de même plus sensible que la moyenne. Vous avez alors un risque accru de développer un cancer de la peau et devez donc veiller à utiliser des crèmes anti-UV toute l’année et limiter les expositions au soleil en été.

Votre peau est enfin probablement plus fine et plus sujette à la sécheresse cutanée. Là aussi, optez des crèmes hydratantes de qualité afin de la préserver.

7. Les taches de rousseur évoluent avec le temps

VRAI. Vous avez des taches de rousseur ? Selon votre phototype, elles peuvent se faire plus discrètes en hiver et davantage ressortir en été. Une chose est sûre: plus vous vous exposez au soleil, plus vous en aurez.

8. On peut avoir des taches de rousseur partout

FAUX. Seules les zones du corps exposées au soleil peuvent se consteller de taches de rousseur. Ceci explique qu’on en ait essentiellement sur le visage, les bras, le décolleté, les épaules et les jambes.

9. Les taches de rousseur sont le fruit d’un pacte avec Satan

FAUX bien sûr ! Aussi saugrenue soit-elle, cette idée a pourtant eu la dent dure, surtout au Moyen-Âge où la moindre différence physique appelait à une certaine méfiance et des explications tirées par les cheveux.

À ce titre, l’expression « taches de rousseur » apparaît comme péjorative puisqu’elle suppose l’idée de souillure (et de pêché) combinée à celles des flammes qui seraient venues brûler les visages lors d’un long séjour en enfer.

« Éphélides », telle est en fait l’appellation exacte (et scientifique !) des taches de rousseur. Cela signifie « effet du soleil » en grec, ce qui apparaît nettement plus valorisant puisqu’en lien avec les cieux… et les Dieux…

10. Les taches de rousseur sont tendance

VRAI. De nombreuses personnes font de leurs taches de rousseur un véritable complexe. Pourtant, les éphélides sont une vraie tendance beauté chez les stars comme chez les anonymes.

Les techniques se multiplient ainsi aujourd’hui pour se faire de fausses taches de rousseur (ou fake freckles) : crayons, pinceau, tatouage temporaire, voire micro-pigmentation, il y a l’embarras du choix.

Et pour celles qui hésitent, il reste encore les astuces des réseaux sociaux.  En 2019, le filtre taches de rousseur fut ainsi parmi les plus utilisés sur Instagram !

Laissons le mot de la fin à l’auteure Nikita Gill qui dans l’un de ses romans écrit : « Ces taches de rousseur vous font ressembler à une galaxie d’étoiles, qui n’attendent que d’être explorées et aimées. »… Aimez vos éphélides et choyez-les, chacune est aussi unique que vous.

Crédits : Mohamed Chermiti de Pixabay

Sur le même thème :

La Vie en Rousse

Vous êtes roux ou rousse et vous voulez en savoir plus sur votre couleur de cheveux ? Dans ce blog, découvrez tout ce que vous ignoriez sur la rousseur !

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.