être roux livre

Le nouveau livre sur les roux sortira en juillet 2018

Être roux, nouveau livre consacré à la rousseur, sera disponible courant juillet 2018 aux Éditions Goater. Si les roux et les rousses en sont le thème central, cet ouvrage est aussi une ode à la tolérance et un appel au respect des singularités.

Être(s) roux – Regards croisés sur une singularité

Les roux semblent signer un retour en force au cinéma, à la télévision ou dans les publicités. Les femmes, quant à elles, se laissent de plus en plus tenter par les colorations rousses. Évolution des mentalités ou simple leurre ? La rousseur serait-elle aussi tendance que l’on pourrait le croire ? Élodie Roux-Guyomard et Marie-Savine Colin ont retracé le fil de l’histoire, de la science et des représentations artistiques et médiatiques pour se pencher sur la vision de cette couleur de cheveux dans un livre à la fois de référence et grand public.

À travers des analyses souvent piquantes et les témoignages qu’elles ont récoltés, Être(s) roux brosse un panorama complet et actuel de la rousseur, richement illustré par les portraits du photographe Pascal Sacleux. Au-delà de la question rousse, c’est aussi celle de la singularité au sein de la société qui est traitée, s’adressant ainsi à tous ceux qui souhaitent obtenir des clés pour comprendre, accepter le regard de l’autre, et in fine s’en libérer.

Fruit d’une rencontre et d’une synergie entre les trois auteurs, Être(s) roux s’inscrit dans la démarche de la « révolution rousse » insufflée par Pascal Sacleux, dont le point d’orgue sera le festival Red Love, qui se tiendra le 25 août 2018 à Châteaugiron.

Les auteurs de Être(s) roux

Marie-Savine Colin travaille sur le sujet de la rousseur depuis plusieurs années. Elle a étudié l’image de la femme rousse dans l’art à travers le blog « Je veux une rousse », prochainement adapté en livre, et réalise actuellement un documentaire sur la rousseur et l’identité.

Élodie Roux-Guyomard a fondé le blog La Vie en Rousse, terrain de réflexion et d’échanges dédié aux roux. Avec enthousiasme et humour, elle y donne les clés pour mieux comprendre les préjugés, s’approprier sa singularité et dépasser le regard de l’autre.

Pascal Sacleux est photographe. Il a sillonné la Bretagne à la rencontre de roux et de rousses, rassemblant 812 portraits. Après l’exposition « Bretagne, ornements de rousseur » en 2017, il organise « Red Love », premier festival de roux en France.

Depuis le 13 juin 2018, Être(s) roux bénéficie d’un crowd-funding sur la plateforme bretonne Kengo. Ce financement participatif vous permet d’acheter ce livre à tarif réduit. Vous avez jusqu’au 24 août pour en bénéficier !

Accéder à Kengo

Cet article vous a plu ? Pensez à vous abonner à La Vie en Rousse pour suivre mes prochaines publications !

© Tous droits réservés / Texte sous copyright – Reproduction partielle ou totale des textes strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur

Sur le même thème :

Etiquettes:

Élodie

Blogueuse 100% rousse. Bavarde sans être verbeuse, insoumise mais pas inflexible, j’exhibe ma crinière avec fierté et caractère. Amis roux et rousses, ce blog vous est entièrement dédié !

Pas de commentaire

Poster un commentaire